L’opération « Villes Mortes » lancée par les   regroupements des partis politiques de l’opposition et des partis non regroupés a été partiellement observée.

Ndjamena 12 Mars 2018                                                                 

A Ndjamena, Certains citoyens que nous avons interrogés affirment avoir respecté cette demi-journée qui est disent-ils un acte de citoyenneté. D’autres par contre déclarent être obligés de sortir pour chercher leur pitance

Mahamat Ahmat Al Habo Coordonnateur du Fonac ,un des initiateurs de la journée  » Villes Mortes  »déplore les menaces et intimidations qui ont pesé sur les populations de Ndjamena. Il estime que cette opération test est une réussite.

A Moundou dans le Logone Occidental, l’appel à la journée ville morte n’a pas été bien suivi.Les marchés, les entreprises et les alimentations étaient ouverts. Certains citoyens interrogés racontent qu’ils sont sous informés d’autres par contre estiment que la solution à la crise est ailleurs.

Partager sur
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Linkedin

Rédaction

Radio Plurielle ,la 1ère radio libre de la capitale

You May Also Like