Les violences basées sur le genre sont monnaie courante au Tchad a déclaré ce matin Mahamat Saleh Youssouf procureur de la république. lors d’un débat sur la VBG

Ndjamena 06 03 18:

La problématique de l’accès à la prise en charge judiciaire pour les survivantes des violences basées sur le genre au Tchad c’est le sujet d’une conférence débat initiée par l’IRC – International Rescue Comity.

Mahamat Saleh Youssouf, procureur de la République, un des conférenciers a déclaré  que  57 cas de viols et autres cas de violences ont été enregistrés en 2017 au parquet de Ndjamena.

Partager sur
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Linkedin

Rédaction

Radio Plurielle ,la 1ère radio libre de la capitale

You May Also Like