Le Forum sur la réforme des institutions commence le 19 mars prochain à Ndjamena .Des organisations des partis politiques et des partis politiques contestent la tenue de ce forum et annoncent leur refus d’y participer.

Ndjamena 16 mars 2018

Le Forum sur la réforme des institutions commence le 19 mars prochain  à Ndjamena .Quelques  organisations des partis politiques et des partis politiques  contestent la tenue de ce forum. et envisagent d’autres alternatives .

Dans un mémorandum de règlement de la crise tchadienne rendu public cet après-midi , le Cadre d’Action Populaire pour la solidarité et l’Unité de la République CAP/SUR de Djimrangar Dadnadji réitère sa non-participation au forum .Il propose plutôt de solutions de sortie de crise qui doivent dit-il découler d’un dialogue politique inclusif tourné vers la passation du pouvoir pacifique qui doit se tenir dans un pays neutre.

Le Front de l’Opposition Nouvelle pour le Changement et l’alternance (Fonac) dénonce ce qu’il qualifie d’obstination du président Idriss Deby à organiser vaille que vaille un forum dont l’objet principal est la pérennisation de son pouvoir. Ni collectivement ni individuellement, les partis membres  du FONAC ne prendront  part aux travaux de ce forum improductif, budgétivore et inutile a déclaré le coordinateur du FONAC, Mahamat Ahmad Alhabo.

La Coalition  de l’Opposition Démocratique pour l’Alternance et le Changement (Codac) réitère sa  position de ne pas prendre part au forum qu’elle qualifie de  supercherie qui ne fera qu’aggraver les souffrances des populations.

Le Parti Africain pour la paix et la Justice sociale ,Pap/Js ,tout en réitérant son refus de participer au forum,estime dans un communiqué de presse que la tenue de ce forum est à ses yeux un autel sur lequel la constitution et le cahier de charges issus de la conférence nationale souveraine vont etre sacrifiés dans leur intégralité pour laisser la porte ouverte à la dictature sans précédent.

Partager sur
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin

Rédaction

Radio Plurielle ,la 1ère radio libre de la capitale

You May Also Like