Le Collectif des Syndicats de transporteurs suspend sa menace de grève.

 

Ndjamena 02 03 2018

Les transporteurs, les conducteurs routiers, les chauffeurs de minibus et taxi ont observé le 22 janvier une grève pour protester contre la hausse brusque des prix de carburants à la pompe. Ce qui a obligé le Ministère des Infrastructures à les appeler au dialogue.

Ce matin,  le Coordonnateur Adjoint du collectif des transporteurs, Abakar Daoud Adoum a déclaré   que le dialogue entamé avec le ministère des transports suite à la grève du 22 janvier a apporté des fruits même s’il ne s’agit pas de la baisse des prix de carburants.

 Le préavis de grève lancé par les transporteurs expire aujourd’hui.

Le gouvernement a donc publié hier un arrêté portant création des postes de contrôle mixte, réduisant ainsi le nombre de postes de contrôle à 50 sur l’ensemble du territoire national.

Ce matin, lors de l’assemblée générale des transporteurs, les chauffeurs de bus et taxi ont exprimé leur inquiétude par rapport à la hausse des prix de carburants.

Partager sur
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin

Rédaction

Radio Plurielle ,la 1ère radio libre de la capitale

You May Also Like