09 03 2021 : SOCIAL / GRÈVE : À PEINE COMMENCÉE ,LA GRÈVE DE LA PLATE-FORME SYNDICALE REVENDICATIVE À PROVOQUÉ UNE SÉRIE DE MANIFESTATIONS D’ÉLÈVES

LE JEU DE CHAT ET DE SOURIS  OPPOSANT ÉLÈVES AUX POLICIERS À  REPRIS CE MATIN AU PREMIER JOUR DE LA GRÈVE DE 8 JOURS ,DÉCLENCHÉE PAR LA PLATE-FORME SYNDICALE REVENDICATIVE.

La plateforme syndicale revendicative a appelé ce 09 mars à une grève de 8 jours sur toute l’étendue du territoire national pour exiger le paiement des transport de 2016 , 2017 et 2018 .

Ce matin les policiers ont eu du mal à arriver au bout des manifestations sporadiques organisées par des élèves pour réclamer la présence de leurs enseignants dans les salles de classe .

Tôt ce matin ,des élèves à  motos comme une nuée d’oiseaux ont sillonné quelques quartiers de la ville de N’Djamena pour s’attaquer à tous les élèves surtout des privés qui n’ont pas cessé les cours. A leur Arrivée  au Lycée de la Liberté dans la commune du 4e Arrondissement,les élèves manifestants n’ont trouvé aucun élève dans l’enceinte du lycée. Ils   , ont brulé deux pneus avant de prendre une autre   direction en sifflant .La police qui est intervenue  ,a constaté le dégât et s’est mise à la poursuite des manifestants .Pendant ce temps ,les manifestants sont arrives au Lycée de la Paix dans la commune du 2e arrondissement qui est aussi déserté par ses élèves. 

Un autre groupe d’élèves Certains à pieds d’autres à   motos a fait le tour des établissements privés à Moursal et Dembé pour perturber les cours . 

Au lycée de La Liberté ,plusieurs élèves ont été dispersés par la police à l’aide de gaz lacrymogène.

Au Lycée Ibrahim Mahamat Itno de Farcha dans la commune du 1er arrondissement ,les élèves dudit établissement ont tenté de manifester en constatant  l’absence des professeurs qui sont en grève mais ils ont été rapidement rappelés à l’ordre par l’administration.

La scène la plus spectaculaire s’est produite à Chagoua ,Amtoukoin et Ambatta où les poursuites entre policiers et manifestants sont devenues comme un jeu d’enfants.

Selon nos sources la plus part de grenades  lacrymogènes explosés  par la police n’ont n’a pas eu assez d’effet sur les manifestants car les manifestants se  saisissent  de grenades et les renvoient à leur tour contre les  policiers .

Pour le moment ,aucune interpellation n’a été enregistrée.

Partager sur
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Linkedin

Rédaction

Radio Plurielle ,la 1ère radio libre de la capitale

You May Also Like